05 janvier 2011

WOOD

Matthieu Donarier : Saxophone

Sébastien Boisseau : Contrebasse



Le duo Wood est une évidence.

Ils se connaissent si bien, ces deux-là… Ils jouent ensemble au sein du Baby Boom de Daniel Humair, du groupe UNIT, du Gros Cube d’Alban Darche, avec Gabor Gado… Ils sont également deux des cinq membres fondateurs du label Yolk (réunis dans le premier opus de Yolk en Cuisine, « Phonotaxis ou le génôme de la vache », dont je reparlerai prochainement). On a l’habitude, et c’est tant mieux, de voir leurs noms associés, leurs présences simultanées, sur scènes, sur disque, sur la toile…

Mais leur duo est une évidence pleine de surprises.

Je n’ai pas eu à ce jour l’occasion de le voir sur scène, mais je viens de tomber sur leur page myspace (comment ai-je pu passer à côté avant ?). Sur cette page, trois morceaux enregistrés live sont en écoute.

Bonheur, bonheur et bonheur.

Leurs discours respectifs y sont bien entendu valorisés, et se rejoignent sur un terrain mélodique exploité par deux voies distinctes.

Sébastien Boisseau est ancré dans le sol et laisse échapper de sa contrebasse des phrases pleines de sens qui viennent s’enrouler dans les volutes aériennes d’un Matthieu Donarier dont on connaît l’aptitude à jouer avec l’espace.

Lorsque l’un des deux s’envole, l’autre prend soin de garder les pieds sur terre, de telle façon que leur musique hésite toujours entre la terre et le ciel. C’est léger, fluide et totalement maîtrisé. On entend tout de suite la connivence, ou même plus, ce lien télépathique qui les amènent à choisir à tout moment ce qui semble être l’option la plus adaptée à ce que propose l’autre.

Je vais surveiller de très près l’agenda des concerts dans l’espoir d’y trouver une date à laquelle je pourrai assister… J’espère également de tout cœur qu’un enregistrement est prévu, pour que nous puissions profiter de ce Jazz haut de gamme à tout moment, où que l’on soit…

En attendant, vous pouvez vous régaler en écoutant ces trois titres sur :

http://www.myspace.com/duowood


Bonne écoute !!!

Aucun commentaire: