03 juillet 2009

Gabriel Zufferey, Sébastien Boisseau et Daniel Humair - "Après l'orage"


Gabriel Zufferey : Piano
Sébastien Boisseau : Contrebasse
Daniel Humair : Batterie



Le Jazz est une forêt qui nous cache tant d’arbres…


Ainsi nous découvrons, au détour d’un sentier, une jeune pousse ayant choisi un terrain favorable pour s’épanouir.


Abrité des vents par deux grands arbres à l’écorce épaisse et aux racines solides (Daniel Humair, créateur de musiques depuis 50 ans maintenant, et Sébastien Boisseau, son complice et co-fondateur du label Yolk), exposé au soleil (par le travail soigné du label Bee Jazz).


Cette jeune pousse ne manque pas de sève. C’est en effet avec l’assurance d’un chêne centenaire que Gabriel Zufferey nous offre 51 minutes de bonheur.


De très belles ballades, servies par un jeu clair et nuancé, des morceaux plus rapides, où son jeu « percussif » est mis à l’honneur. Dans tous ces contextes, sur tous les tempos, le pianiste nous enchante par sa créativité et sa justesse.




Daniel Humair et Sébastien Boisseau n’en sont quand à eux pas à leur première rencontre, chacune de leurs collaborations s’étant jusqu’à présent soldée par un album incontournable (Baby Boom, Bonus Boom, Ear…).

Ils prennent visiblement plaisir à jouer de nouveau ensemble, et semblent se régaler à mettre en valeur leur jeune protégé, leader de ce projet.


Il résulte de cet état d’esprit une rythmique sobre mais imparable, chaloupée et taquine.

Gabriel Zufferey, gentiment bousculé par ses aînés, répond avec malice et, contre toute attente, décide d’endosser à son tour le rôle de l’empêcheur de jouer comme les autres…

Bruissement de feuilles, odeur d’humus et perles d’eau…

Après l’orage, la vie reprend dans la forêt.
Quand à moi je reprends ma ballade, en me promettant de revenir souvent sur ce petit sentier pour ne rien manquer de l’ascension de ce bel arbre.


Extraits :
Après l'orage
Smiling
Reminder
Here's that rainy day
Kys
Hurry up !
La tsu
Entre deux, entre temps et à trois temps
Remembrance
Just before
Strange
Le bal Hélène
Skating in Central Park

Aucun commentaire: