17 juin 2009

Daniel Humair, Joachim Kuhn & Tony Malaby - "Full Contact"

“Full Contact” by olivier
Daniel Humair : Percussions
Joachim Kuhn : Piano
Tony Malaby : Saxophone

Le trio sans contrebasse est un exercice qui peut se révéler périlleux, tant le rôle de cet instrument est central dans le jazz puisqu’il assure la charnière entre rythme et mélodie.
Ce trio de géants tire partie avec une élégance incomparable de l’espace laissé par l’absence de ce pilier rythmique.

Daniel Humair explique dans le livret sa volonté de travailler sur les sons basse fréquence de la batterie pour compenser l’absence du chant grave de la contrebasse. Pari réussi, la musique, sans filet, trouve un équilibre rare et enivrant et est d’une beauté et d’une créativité qui forcent le respect.

Les climats sont changeants.Parfois, un beau ciel bleu veille amicalement sur une mer couleur émeraude. Puis l’atmosphère devient plus lourde. On voit au loin se former de gros cumulus, qui chargent le ciel et le rendent menaçant. Soudain, l’eau devient grise, les creux se forment, l’air est chargé d’électricité. La pluie se mélange aux embruns. La batterie-tonnerre gronde, la mer-piano se fâche, les éclairs-sax fendent le ciel, les éléments se déchainent.

Ce qui est magique ici, c’est qu’on ne comprend pas d’où vient le vent.

Est-ce Daniel Humair, qui d’une frappe appuyée convoque Eole ? Est-ce cet accord de piano inattendu qui amène la tourmente ? Ou peut-être ce chapelet de notes rauques s’enfuyant du pavillon de Tony Malaby qui sème la panique dans l’équipage ?...

Peu importe, une fois que l’on se trouve toutes voiles dehors au cœur de la tempête ! Inutile de chercher à comprendre les secrets de navigation de ces trois vieux briscards, je préfère me contenter de me laisser mener en bateau vers une destination toujours inconnue, puisque chaque écoute m’emmène ailleurs.

Remercions ces trois pirates qui nous permettent, petits marins d’eau douce, de partager avec eux l’aventure du grand large.

Embarquez, Moussaillons ! Le voyage est inoubliable…

Feed RSS Lien RSS pour suivre nos articles


Extraits : Buried Head , Ghislène, Effervescent Springbox

1 commentaire:

Anonyme a dit…

pas mal...test